La valeur du Gamma

Le Gamma et la valeur des conseils financiers

En août 2016, le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) a publié une étude de Claude Montmarquette et Nathalie Viennot-Briot sur la valeur des conseils financiers. Cette récente étude a démontré que les ménages ayant recours à un conseiller financier ont accumulés 69 % de plus d’actifs en moyenne sur 4 ans et 290 % de plus sur 15 ans, que les ménages sans conseiller financier.

La valeur du Gamma

10

ALPHA

20

BETA

70

GAMMA

10

ALPHA

Le terme « alpha » désigne la valeur ajoutée du gestionnaire de portefeuille et le choix des titres d’un portefeuille par rapport à son indice de référence.

20

BETA

Le terme « bêta » désigne un coefficient qui mesure la volatilité ou la sensibilité d’un titre ou d’un portefeuille par rapport au marché de référence. Ce bêta, consiste à déterminer l’allocation des actifs à faire par l’investisseur entre les différents portefeuilles. La tolérance aux risques de chacun des investisseurs sera alors le baromètre permettant de savoir comment effectuer ces choix.

70

GAMMA

Le terme « gamma » désigne la valeur ajoutée destinée à évaluer la performance du planificateur financier, qui aide ses clients à prendre des décisions financières éclairées et réfléchies.Dans une étude parue en 2013, des chercheurs du Morningstar Canada (David Blanchett et Paul D. Kaplan) ont mis au point une méthode permettant de mesurer le pourcentage de valeur additionnelle produite par la planification financière et fiscale; leur étude révèle que le fait de faire affaire avec un planificateur financier représente un rendement additionnel annuel d’en moyenne 1,82 % pour les investisseurs.La planification financière globale comporte non seulement la guidance en matière de sélection de fonds et de gestionnaires (alpha) et d’allocation d’actifs (bêta), mais aussi la prise en compte de l’ensemble de la situation financière d’un individu, c’est-à-dire la prise en charge de sa fiscalité, la gestion de son patrimoine (incluant la gestion de la dette), l’établissement de ses objectifs financiers, le coaching du comportement émotionnel et la mise en œuvre de stratégies pour la réalisation de ses objectifs (gamma).

Planification financière

La planification financière est un processus comportant plusieurs étapes qui consiste à évaluer de façon rigoureuse la situation financière personnelle d’un individu, à la comparer à la situation future souhaitée, puis à élaborer des stratégies adaptées aux besoins et aux priorités de cet individu qui lui permettront d’atteindre ses objectifs en visant l’allocation optimale de ses ressources. Il faut tenir compte de l’interdépendance des différents domaines d’intervention en planification financière dans la formulation des stratégies appropriées. Les domaines d’intervention possibles sont les aspects légaux, l’assurance et la gestion des risques, les finances, la fiscalité, les placements, la retraite et la succession. La planification financière est un processus continu qui comprend un examen régulier des progrès réalisés par un individu dans l’atteinte de ses objectifs et l’évolution de ses besoins et de ses priorités, une réévaluation des stratégies financières en place et des mises à jour lorsque la situation le justifie.

Planificateur financier

Un planificateur financier est une personne qui possède les connaissances, les compétences, les habiletés et le jugement professionnel nécessaires pour donner des conseils objectifs en matière de planification financière au plus haut niveau de complexité requis par la profession. Il doit appliquer les normes de pratique et respecter le code de déontologie d’un organisme de surveillance comportant le devoir de veiller à la primauté des intérêts du client sur les siens.

Rapport de planification financière

Le rapport de planification financière est un rapport écrit portant sur les objectifs, les besoins et les priorités d’un individu. Il tient compte des domaines d’interventions en planification financière pertinents et des relations entre ceux-ci. Les domaines d’intervention sont les aspects légaux, l’assurance et la gestion des risques, les finances, la fiscalité, les placements, la retraite et la succession.

Les diverses sections du rapport couvrent la situation financière de l’individu à une date donnée, le processus d’analyse utilisé pour cerner les enjeux et les possibilités, l’évaluation des stratégies pertinentes et les recommandations élaborées pour atteindre les objectifs de cet individu, tenant compte de ses besoins et de ses priorités.

Un rapport de planification financière comprend les renseignements personnels du client et les hypothèses financières sur lesquelles il s’appuie, ainsi qu’un avis de non-responsabilité mentionnant que sa préparation est fondée sur l’utilisation des renseignements fournis par le client et sur les hypothèses formulées. Il comprend également une liste des étapes à suivre et précise qui doit faire quoi, et à quel moment.

La liberté financière est le début de la concrétisation de vos rêves !
Qu'attendez-vous pour investir dans les vôtres ?
NOUS-JOINDRE