Vivez aujourd’hui l'expérience unique de notre cabinet.
Un Service "Sur Mesure". Pour nous, chaque client est unique.
Notre équipe accompagne les clients à travers un véritable processus de planification financière et fiscale en 6 étapes incluant 3 rendez-vous.

Achat de propriété

Achat d'une première maison

Une maison est l’un des plus gros achats que vous ferez au cours de votre vie – mieux vaut bien faire les choses.

En tant qu’acheteur d’une première maison au Canada, vous pourriez avoir droit à deux avantages qui vous permettraient d’économiser. Une maison est l’un des plus gros achats que vous ferez au cours de votre vie – mieux vaut bien faire les choses.  

En tant qu’acheteur d’une première maison au Canada, vous pourriez avoir droit à quatre avantages qui vous permettraient d’économiser.

L’incitatif à l’achat d’une première propriété

L’incitatif à l’achat d’une première propriété proposé par le gouvernement aide les premiers acheteurs en complétant leur mise de fonds. Le montant de l’incitatif peut représenter 5 % ou 10 % d’une propriété, selon qu’elle soit neuve ou existante. Il s’agit d’un financement sans intérêt, mais qui doit être remboursé à la valeur de la propriété au moment où l’acheteur fera le remboursement, à la revente de la propriété, ou au plus tard, 25 ans après l’achat.

Le montant maximal du RAP passe de 25 000 à 35 000 $

Grâce au régime d’accession à la propriété (RAP), un acheteur canadien d’une première propriété peut retirer des sommes de son régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour verser une mise de fonds. Le budget fédéral de 2019 a fait passer le plafond des retraits de 25 000 $ à 35 000 $. Pour un couple, c’est donc 70 000 $ qui peuvent être retirés des REER et utilisés comme mise de fonds pour l’achat d’une propriété. Les utilisateurs du RAP ont toujours 15 ans pour rembourser le montant retiré de leur REER. Le remboursement doit débuter dès la deuxième année suivant le retrait.

Le RAP maintenant accessible aux gens qui se séparent

Si les premiers acheteurs sont visés par le RAP, le programme est aussi accessible aux gens qui ne sont pas demeurés depuis quatre ans dans une habitation de laquelle ils étaient propriétaires ou leur conjoint l’était.

Dès janvier 2020, les personnes divorcées ou séparées pourront elles aussi profiter du RAP même si elles ne satisfont pas à l’exigence d’être des premiers acheteurs

Crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation

Depuis 2009, le gouvernement fédéral a annoncé un nouveau crédit d'impôt, basé sur une mise de fonds de 5 000 $, pour l'achat d'une première habitation. Le crédit d'impôt est accordé dans l'année de l'achat de la maison admissible.

Pour avoir droit au crédit d'impôt, vous, ainsi que toute personne avec qui vous achetez une habitation, devez êtes les acheteurs d'une première maison. La maison doit être votre résidence principale et, si vous l'achetez avec votre époux ou épouse, votre conjoint de fait ou même un ami, l'un ou l'autre peut demander le crédit (ou vous pouvez le partager). Toutefois, le total global ne peut pas dépasser 750 $.

Achat d'une propriété locative

L’achat d’un immeuble locatif peut être un excellent investissement à long terme et une bonne source de revenus mensuels.

Comme pour tout investissement, les avantages de posséder un immeuble à logements sont nombreux. L'aspect financier est le plus attrayant. Habituellement, les revenus générés par les locataires suffisent pour payer les frais hypothécaires et les diverses dépenses relatives à l'entretien.

De plus, il est possible de profiter de certains avantages fiscaux. Par contre, être propriétaire d'un immeuble de ce genre ne comporte pas que des côtés positifs. On peut, entre autres, penser au stress généré par la perte de revenu dû à un logement vide. Le mieux est donc d'être prêt à toute éventualité.

Achat d'une résidence secondaire

L’achat d’une résidence secondaire est un projet emballant ! Que vous soyez à la recherche d'un chalet pour y passer la fin de semaine ou pour bénéficier d’un revenu locatif, cette transaction ne doit pas être prise à la légère et devrait faire l’objet d’une analyse approfondie.

Comme pour l’achat d’une nouvelle maison, il est primordial d’établir un budget réaliste avant d’entreprendre la recherche d’une résidence secondaire.

Ce budget doit tenir compte de vos habitudes de vie et de vos objectifs.

La liberté financière est le début de la concrétisation de vos rêves !
Qu'attendez-vous pour investir dans les vôtres ?
NOUS-JOINDRE